« Missparfaiteauboutdumonde.com»

Par défaut

Parfois en lisant des blogs d’expatrie(e)s, j’ai bien envie de suggérer a leur auteur(e) cet URL, au lieu du leur qui évoque – subtilement – la destination touristique ou ils ont élu domicile. Tellement ya de blogueurs qui m’énervent à être champions dans l’art de se faire passer pour les winners du trophée Meilleur expat de l’année toutes catégories confondues. J’ai dit Miss mais ca pourrait bien être Mister d’ailleurs. Je précise, qu’on ne me soupçonne pas de machisme en plus !

Pour commencer, MPABDM, a peine mis le pied dans un pays ou il fait en moyenne 50 degrés à l’ombre, demande à son taxi de couper la clim pour qu’elle puisse s’habituer a la chaleur.

MPABDM ne passe pas les trois premiers jours de son expatriation à osciller entre 1) Trembler de peur au fond de son lit en essayant d’appelant en pleurant sa Maman qui lui manque et 2) Se bourrer la gueule jusqu’à 8 du matin avec le premier venu. Non. MPABDM était DEJA acclimatée au pays avant même d’y mettre le pied. Au bout de 2h, elle a déjà plein d’amis. Pendant son premier week-end, elle ne perd pas son temps et s’en va visiter les quartiers intéressants de la ville.

MPABDM, quand elle arrive dans une ville inconnue qui grouille de gens, qui pue, dont le volume sonore est a peu prés 35 fois supérieur a ce qu’elle connait, ou tout le monde lui court après pour lui toucher les cheveux et la peau et lui balancer des « Hello, hello » suivi d’un baragouin en langue locale incompréhensible, ou, au moindre faux pas, elle manque de se faire écrabouillée par 4 motos et 2 rickshaws, elle ne se sent pas oppressée at all ! Au contraire, elle est comme un poisson dans l’eau.

MPABDM s’achète sa première tenue traditionnelle du pays en moyenne deux semaines après son arrivée et la porte tous les jours, même si elle trouve ca trop moche, pour mieux se faire accepter de la population locale.

MPABDM a toutes les nationalités représentés dans son groupe d’amis, sauf la sienne. Elle a d’ailleurs l’irritante manie de le rappeler sans cesse a coup de : « Avec mes copines espagnoles… », « Avec mon ami canadien… », « Avec mon coloc argentin », « Avec ma collègue turque… ». Sans compter les tas d’amis qu’elle s’est faits parmi la population locale bien sur.

Sur son blog, MPABDM raconte sa VPABDM (vie parfaite au bout du monde) sans AUCUNE faute d’orthographe.

Un mois après son arrivée, MPABDM peut discuter en langue locale avec les gens qu’elle rencontre.

MPABDM trouve ca trop kiffant d’écouter pendant des heures des vieux lui raconter a quel point c’est dur la vie de paysans du Tiers-Monde. D’ailleurs MPABDM trouve que dire « Tiers-Monde » c’est témoigner d’un profond manque de respect pour les populations du « Sud ».

Même après 6 mois dans le pays, MPABDM n’a pas envie d’exploser la gueule au 261eme mec qui la prend en photo dans la rue, au 3685eme chauffeur qui lui propose de monter dans son tuk-tuk et qui d’ailleurs tente de l’arnaquer ensuite en lui faisant payer trois fois le prix convenu. Elle trouve ca un peu irritant mais « il faut les comprendre ». MPABDM fait preuve d’un relativisme culturel à toute épreuve.

MPABDM part tous les week-ends en voyage parce que « il y a teeeeellement de choses à découvrir » et que de toute façon c’est plus intéressant que de se souler dans les bars à expats.

Sur son blog, MPABDM se pose des questions sur les limites du néo-colonialisme et s’insurge contre la pauvreté et l’injustice en évoquant des images d’enfants déguenillés qui jouent avec leurs chiens faméliques dans les bidonvilles et dont les mamans sont pourtant toujours prêtes à offrir un repas aux visiteurs.

Enfin bref MPABDM m’énerve a me rappeler que moi j’ai que des amis français, que je me plains en permanence d’avoir trop chaud, que je passe mes week-ends dans les bars a expats, que j’ai presque rien vu du Cambodge, que je connais 8 mots de Khmer et que je rêve d’aller faire du shopping a Promod…

J’suis sure qu’en plus, MPABDM, elle a même pas peur des cancrelats !

"

  1. Continue d’écrire ton blog sur dont je lis les articles régulièrement… « Missparfaiteauboutdumonde.com » est mon article préféré ! Garde ton petit ton acide et réaliste trop kiffant !

  2. Pingback: En tête a tête avec mon loc-lac… « My Totebag

  3. J’aime beaucoup votre blog! Si vous le permettez, je rajouterais bien un lien vers vos écrits sur mon blog d’expat qui ne parle toujours pas hongrois au bout de bientôt deux ans (www.clemdaudier.blogspot.com) J’attends votre feu vert (et votre prochain post :-))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s