Archives de Catégorie: Prélude

Parce qu’il faut toujours un premier article…

Prélude

Par défaut

Je me lance.

Aujourd’hui, au bureau, je sais ce que je vais faire.

Je sentais l’Ennui, et ses compagnons Angoisse et Culpabilité, me guetter mais tout ca c’est fini. J’ai lu les trois mails arrivés sur ma boite mail pro depuis hier soir, fait mon petit tour sur facebook, ma boite perso, l’actu, mon compte en banque. Esquissé un vague sourire par-ci, une grimace par-la… Et maintenant ?

Je vais écrire un blog. Je vais arrêter de me morfondre sur le fait que mes études trainent en longueur, que ma chef est débordée, que mes copines sont parties, que personne ne s’occupe de moi. Qu’en plus le monde va mal, que les inégalités se creusent, que les injustices se banalisent, que la misère déferle sur le monde, que les Puissants sont trop puissants et la Plèbe trop impuissante. Je vais m’occuper de moi-même, me faire plaisir, me chouchouter, me dorloter en pratiquant une de mes activités favorite: écrire. Manier la plume (ou la touche moins obsolète), jouer avec les phrases, faire danser les mots, soliloquer! J’ai tant de messages à faire passer que j’en déborde de partout.

En parlant de messages, je m’interroge sur la raison d’être de mon blog. J’y parlerai de mes voyages bien sur, en particulier de mon expérience au Cambodge. Oui mais pas que. Je veux narrer, oui, dépeindre, certes, mais aussi me réjouir, m’indigner, espérer, tempêter, tempérer, débattre, exposer, rêver… Ce blog se veut récit d’aventures, message d’espoir, frénésie d’idées, crue d’émotions, passionnant, provocateur, irritant, inspirant.

Ce blog est le fourre-tout d’une découvreuse qui a besoin de vider son sac de temps en temps.

Mon totebag aura plein de poches aux noms bizarres et j’en coudrai de nouvelles au gré de mes découvertes et de mes idées. Fouillez-les ! Peut-être deviendront-elles très vite pleines a craquer. Qui sait ? Ce n’est qu’un prototype…

Bon voyage.